La «monnaie volontaire», un outil pour restaurer le bien commun

Carte blanche – Par Jézabel Couppey-Soubeyran, maîtresse de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheuse au Centre d’économie et de la Sorbonne & Conseillère scientifique à l’Institut Veblen (France); Pierre Delandre, sociologue de la monnaie, cadre dans le secteur financier, chercheur associé à Etopia (Belgique) Publié le 23/03/2022 à 19:04

La pandémie l’avait déjà démontré, la guerre en Ukraine le confirme, la situation de l’Union européenne, y compris de la France et de l’Allemagne, est celle d’une multi-dépendance économique, énergétique, militaire, alimentaire, médicale, informationnelle, technologique couplée à l’absence de ressources naturelles et à la désindustrialisation de ces 40 dernières années. À ces grandes faiblesses viennent s’ajouter de grands défis : la lutte contre le réchauffement climatique et la restauration de la biodiversité…

https://www.lesoir.be/431923/article/2022-03-23/la-monnaie-volontaire-un-outil-pour-restaurer-le-bien-commun

La «monnaie volontaire», un outil pour restaurer le bien commun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut